Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2014 5 08 /08 /août /2014 12:39
  1. Le contrat

Pour nous, le contrat est une convention par laquelle une ou plusieurs personnes (physiques et/ou morales) s'obligent envers une ou plusieurs autres à donner, à faire ou à ne pas faire quelque chose. Le contrat présente alors trois (3) caractères fondamentaux:

  • la subordination de l'individu au groupe;
  • l'intervention du législateur;
  • la possibilité d'adaptation aux données économiques et sociales.

Le contrat est donc caractérisé par l’obligation d'une personne ou d'un groupe de personnes envers une autre personne ou un autre groupe de personnes. Les personnes obligées par le contrat se nomment contractants. Les notions d'obligation et de contractant sont alors fondamentales.

  1. L’agriculture contractuelle

Le concept d’agriculture contractuelle se fonde sur relation de confiance entre les producteurs et la société AGROPHYTEX. Ce qui peut prendre du temps et exiger beaucoup d’efforts.

Le concept d’agriculture contractuelle implique :

  • D’être disposé à respecter les accords,
  • De fournir les productions ou les produits au bon moment,
  • De résister à la tentation de vendre les productions ou les produits à d’autres acheteurs.
  1. L’accompagnement des producteurs

L'accompagnement est un processus de communication spontané, qui, prend place partout et en tout lieu, et que nous expérimentons chaque jour dans nos comportements de résolution des problèmes.

Accompagner une dynamique organisationnelle, c'est plus qu'enregistrer et mémoriser des informations. L'accompagnement est un processus qui est alimenté par des incitations, un nouveau cadre de vie et de travail, des modèles ou idéaux. En effet:

  • nous prenons conscience de nouvelles différences (différenciation) et,
  • entrevoyons de nouveaux liens (intégration) auxquels,
  • nous orientons notre action dans un but précis.

Dès lors, l'accompagnement de dynamiques organisationnelles est une pièce maîtresse dans l'échiquier du conseil. Les processus d'accompagnement ne deviennent efficaces que si nous prenons le temps:

  • d'identifier les qualifications clés: en effet, les objectifs de l'accompagnement doivent être dérivés des prestations devant être accomplies au poste de travail;
  • de combiner nos expériences et nos formations externes avec les activités d'encadrement. L'encadrement est compris ici comme un suivi de la dynamique organisationnelle, c'est à dire une forme d'orientation pédagogique ayant pour objet de mettre les personnes concernées en situation d'apprendre et de résoudre les problèmes de manière autonome.
  • cet encadrement se fonde alors sur l'hypothèse selon laquelle l'application du principe de l'intervention minimum libère des potentialités chez le groupe.
  • de préparer le transfert dans la pratique du processus: encourager le processus, observer les perturbations, développer des programmes opérationnels, développer des opportunités d'apprentissage.

La qualité de l'interaction interne dans le groupe a pour effet de stimuler ou de bloquer la dynamique de groupe. Aussi, la capacité de performance dépend de la tendance du groupe au cloisonnement ou au contraire à la délitescence.

La dynamique organisationnelle devient difficile lorsque les relations personnelles s'enrayent.

Pour rendre active la dynamique organisationnelle, nous devons contrecarrer deux (2) tendances qui entravent de nombreux processus de groupe:

  • les relations horizontales: les individus souhaitent se voir confirmés dans leurs actes et tendent à aligner leurs attitudes et comportement sur la moyenne du groupe. Il faut que les opinions et attitudes divergent, la critique et l'opposition puisse être exprimés;
  • les relations verticales: pour éviter les conflits de pouvoir, les individus tendent à adopter un comportement axé sur la réciprocité. En effet, ils réagissent à un comportement dominateur en se soumettant.

Les inégalités de pouvoir et les dépendances marquées structurent la communication de telle manière qu'il est souvent nécessaire de former des groupes mus par des intérêts de même ordre.

L'accompagnement de dynamiques organisationnelles met en jeu des processus individuels, sociaux et structurels. Il suppose que les savoirs acquis par l'individu soient enregistrés dans la mémoire de l'Organisation.

Il conduit donc à une transformation des processus et structures.

La propension et la réceptivité des organisations à l'accompagnement se reflète dans le comportement adopté par ces organisations face à l'information et à l'opposition.

Les discussions sur ce thème déclenchent généralement des initiatives de planification stratégique et des processus intenses de formation d'équipes.

Partager cet article

Repost 0
focace.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Groupe d'analyse des pratiques 14/10/2014 06:45

Je vous vante pour votre paragraphe. c'est un vrai charge d'écriture. Continuez

Cheikh Guèye 14/10/2014 11:42

Merci pour le compliment !