Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 22:27

URPROFOS

Union Régionale des PROductrices (teurs) de FOnio de Sédhiou

BP 28 Sédhiou - SENEGAL

Téléphone :        Fixe (00221) 33 995 00 80

                        Portables (00221) 76 395 07 22

                                        (00221) 77 994 15 20

                                        (00221) 77 552 79 32

E-mails : ctgnna@gmail.com,

             cheikh72003@yahoo.fr

 

Fait à Sédhiour, le 05 Juin 2011

 

Présenté par: Cheikh GUEYE

Ingénieur agronome/environnementaliste

Coordinateur URPROFOS

Secrétaire Général APF Fonio-Sénégal

                                                                                                              Blog : http://www.focace.over-blog.coml

Contribution à la Journée Mondiale  de l'Environnement au Sénégal

Introduction à la Connaissance de l’Environnement Sahélien

        La responsabilité de l'Homme: ses pratiques

 

Concept  et  Localisation

Le SAHEL: Terme arabe ou maghrébin désigne Rivage, Côte, Bordure, etc.

Pour nous, bordure méridionale (comparable à une mer…d'aridité). Alors, comme bordure des mers, les littoraux sont des milieux intermédiaires et fluctuants entre terre et mer. Le SAHEL est le rivage intermédiaire entre déserts (espaces arides) et savanes (espaces subhumides).

C'est une donnée fondamentale à saisir chaque fois que l'on veut comprendre les phénomènes concernant les milieux de vie sahéliens.

 Quelle est l'étendue de ce rivage ?

Elle est variable en fonction du critère que l'on se donne: En effet, il y'a:

  • Le Sahel politique: UEMOA, CEDEAO, COMESSA, NEPAD,…
  • le Sahel climatique: isohyètes 100 à 500 mm précipités en moins de 50jours de pluies concentrées sur 3 à 5 mois. Mais ces isohyètes ne sont pas inscrites pour toujours dans l'espace considéré.
  • le Sahel hydrologique,…
  • le Sahel botanique, …

Dans ces conditions, on peut retenir:

·         Une bande large de 200 à 400 km centrée sur 15°N au Sud du Sahara, s'allongeant sur plus de 5.000 km depuis les îles du Cap Vert (Ouest) jusqu'aux confins Tchado soudaniens (Est): c'est à dire Cap Vert, Gambie, une partie du Sénégal, Mali, Burkina Faso, Niger, Tchad.

·         Environ 5,3 millions de km2 formant une unité géographique (climat, végétation, sol, hydrographie, …) et socio-économique (histoire, culture, modes de production,…) assez nette.

·         Plus de 41 millions d'habitants (en 1989) avec un accroissement annuel de 1,9% à 2,9% (CERPOD, 1989), formant les charnières raciales et civilisationnelles entre les afriques arabo-berbère et négro-africaine.

Genèse des environnements naturels sahéliens

Les données paléo environnementales quaternaires (sédimentologie, géomorphologie, paléontologie, archéologie, paléoclimatologie,…) indiquent l'accentuation des traits actuels surtout à partir du dernier million d'année; mais dans une continuité amorcée déjà il y a 10 à 12 millions d'années à la fin du Tertiaire.

Assez précisément depuis 100.000 ans, ces milieux alors déjà semi-arides sont animés d'une double évolution: plusieurs périodicités tantôt vers l'Humidité, tantôt vers l'Aridité; et une aridité progressive.

La mise en place des environnements sahéliens actuels perçue à l'échelle des temps Quaternaires est ainsi caractérisée de façon intrinsèque par des fluctuations écologiques (dégradation / gradation des Ressources Naturelles) dans une tendance à la dégradation.

Aux échelles historiques et contemporaines, on retrouve de façon plus détaillée ces fluctuations du fait de la fraîcheur et de la plus grande précision des enregistreurs écologiques:

  • tradition orale,
  • sources écrites,
  • relevées scientifiques,…

Par exemple:

  • Périodes de raréfaction des ressources: 1680; 1750; 1820; 1830; 1870; 1890; 1900; 1911; 1930; 1941; 1972; 1983; 1988; 1995,…
  • Périodes d'abondance: 1350; 1500; 1650; 1880; 1905; 1936; 1950; 1960; 1980;…

Caractérisation sommaire des environnements actuels

 -         le Climat: à rythme saisonnier contrasté, conséquence d'une dynamique atmosphérique dominée par la translation latitudinale des alizés (mousson / harmattan), et d'une forte insolation.

-          la Végétation: contraction, simplification structurale, appauvrissement floristique, baisse de la productivité du Sud vers le Nord:

  • savane arbustive: 500 / 400 mm,
  • steppe arbustive: 400 / 200 mm,
  • steppe herbeuse: 200 / 100 mm.

-          l'Hydrologie: des taux élevés de ruissellement, des régimes hydrologiques à écoulement épisodiques à temporaires,…

-          les Sols: fragilité et faible fertilité dominent;

-          l'Occupation humaine: très ancienne avec des noyaux de densités bien élevés;…

-          les Activités principales: agriculture et élevage extensifs, pêche, artisanat;…

La responsabilité de l'Homme: ses Pratiques

La problématique l'Amélioration et de la Protection de l'Environnement n'est pas une tâche d'un intérêt quelconque, mais un devoir de l'Homme d'aujourd'hui pour les générations à venir.

Il s'agit donc d'un problème de prise de conscience, d'option pour le développement économique et social par la restauration d'un meilleur équilibre espace / société.

Les processus de dégradation observés sont avant tout un phénomène naturel, lié vraisemblablement d'une part à la nature même du matériau en contact avec l'interface sol / air et d'autre part aux phénomènes cosmiques (système solaire, système galactique, position de la Terre par rapport au Soleil,…).

Par exemple, la Science astronomique (l'astrophysique) a établi que le Soleil est une étoile dont l'âge est estimé à environ 4 milliards d'années et demi. Et que comme pour toutes les étoiles, on peut définir pour lui un stade évolutif (M. BUCAILLE, 1976):

·         le Soleil est actuellement à un premier stade caractérisé par la transformation des atomes d'hydrogène en atomes d'hélium. Ce stade actuel devrait théoriquement durer encore cinq (5) milliards d'années;

·         une deuxième période caractérisée par l'achèvement de la transformation de l'hydrogène en hélium, avec pour conséquence la dilatation des couches externes et le refroidissement du Soleil;

·         un stade final caractérisé par une luminosité fortement diminuée et une densité considérablement élevée (c'est ce que l'on peut observer dans le type d'étoiles auxquelles on a donné le nom de "naines blanches")

Mais on considère souvent que l'Homme n'est pas un facteur naturel parce que son échelle d'intervention par rapport aux autres facteurs naturels est très petite: en effet, par ses PRATIQUES, l'Homme peut, par exemple en trois (3) mois détruire une végétation ou un sol constitué une centaine d'années auparavant.

L'Homme est donc un facteur qui intervient à court terme et sur lequel on peut agir contrairement aux autres facteurs naturels.

En effet, s'il est fait d'éléments décisionnels que déterminent les attitudes économiques, les situations sociales, et les comportements individuels et collectifs; les Pratiques sont les seuls éléments matériels du processus de prise de décision.

Puisse cette Journée Mondiale de l'Environnement de cette ère sociopolitique au Sénégal, et en Afrique impulser une véritable conscience environnementale. Les filles et les fils d’Afrique sont plus que jamais engagés dans l'immense bataille pour parvenir à équilibrer:

·         les besoins de l'Homme,

·         les progrès de la Production,

·         l'évolution de l'Environnement.

 Sur le front de la pauvreté et des conflits politico politiciens, les autorités actuelles marqueront- elles enfin des points ?

 

Des lueurs d'espoir existent, mais il faut une mobilisation de toutes les énergies de l'Homme pour répondre affirmativement.

 

 

 

 

 

                                           

Partager cet article

Repost 0
focace.over-blog.com
commenter cet article

commentaires